Non nous ne parlons pas de votre chef avec un C, quoi que… mais du Search Engine Optimization, l’art d’être vu par Google.

Et pour que mon site soit vu, il faut qu’il intéresse l’utilisateur de Google. Et que fait le visiteur de Google ? Il lui pose des questions. Votre site est alors une piste d’atterrissage pour l’internaute en mal de réponses. Votre site doit répondre à des questions. Vous avez compris cela, vous avez (presque) compris le référencement.

Le naturel revient au galop

Avant de payer Google pour être devant la concurrence, travaillez le contenu de votre site pour qu’il soit vu. C’est le référencement naturel. Une première étape et ne brûlez pas les étapes ! Car il n’y a rien de pire de tomber contraint et forcé sur un site qui ne vous intéresse pas, vous allez repartir aussitôt et Google n’aime pas cela, et vos prospects encore moins !

Aéroport, destination de rêve

Le visiteur va atterrir sur votre site, ce n’est pas pour rien que les professionnels parlent alors de landing page. Faites que le voyageur se pose en douceur et se sente bien à son arrivée, faites qu’il ai envie de récupérer ses valises (le contenu) sans avoir envie de s’enfuir. Mieux, invitez le à prendre un café et à parcourir vos allées (pages).

Le visiteur se sent bien

Il navigue sur vos pages sans s’y perdre. Il a trouvé la réponse à sa question en moins de 3 clics, vous avez gagné, Google vous adore car vous avez répondu à l’un de ses utilisateurs, il va vous envoyer du monde en vous remontant au plus près de la première page des recherches. Vous êtes maintenant une destination de rêve pour les voyageurs du web.

Allez promis ! Bientôt on vous en dit plus sur ce qu’il faut dire aux visiteurs lors de l’embarquement.